Publié dans fiche de lecture

SP – Musique – Collectif

Couverture de l’anthologie Musique – Illustration de Aki

Titre : Musique
Date de sortie : été 2021
Editeur : YBY

Résumé
Installez-vous, la représentation va commencer ! Les neuf compositeur‧rice‧s que vous venez écouter vous proposent chacun‧e leur courant artistique : au programme, des mélodies qui se teintent d’angoisse, de drame et d’humour. Sur une sérénade ou un air de pop rock, accompagnez nos héros·ïnes dans leurs quêtes fantastiques ! Déjà, les lumières s’éteignent et les premières notes s’élèvent. Prêt·e·s pour un voyage acoustique hors du commun ?

Sommaire
Neuf heures de l’après-midi – écrit par Ana Zaharova et illustré par Lilliam Thomdet
Du ventre au poumon – écrit par Naël Legrand et illustré par Feilyn
Les Orfèvres des sons – écrit par Thomas Di Franco et illustré par Lemonjuiceday
La Musique des sphères – écrit par Ysael et illustré par Chimikii
Le Duc de la Papatte Pelucheuse – écrit par Anne-Laure Guillaumat et illustré par DICEShimi
Dô-Kamissa – écrit par Tino H. Charroux et illustré par Ash-Coloured
Vivre sans moi – écrit par Karine Rennberg et illustré par Caal
Gravité zéro – écrit par Lux et illustré par Lilblueorchid
L’Astre de la cité en larmes – écrit par Weggen et illustré par Mathilde Périé

Mon avis
J’ai reçu l’anthologie Musique, à paraître cet été, grâce aux éditions YBY. J’avais déjà lu quelques novellas de cette maison dans le cadre de FantastiQueer, et je suis leurs publications (et leurs appels à texte) avec beaucoup d’intérêt. La seule consigne pour ce service presse était de lire les textes puis d’en faire ce que je voulais, c’est à dire que je n’étais pas obligée d’en faire une chronique ou même d’en dire du bien ^^
Le recueil contient deux nouvelles de littérature générale, et sept textes touchant aux genres de l’imaginaire. On y retrouve des représentations queer extrêmement variées : personnages gays, lesbiens, pan, en situation de handicap, asexuel, trans, non-binaire, racisés, etc. C’est littéralement un concentré de tout ce que je souhaite lire et de tout ce que je lis depuis maintenant quelques années. Et quel plaisir !
Mais allons au-delà pour nous intéresser aux textes. Deux m’ont laissé assez indifférent, sans que je boude mon plaisir à les lire.
Pour certains, comme Les Orfèvres des sons, très joli conte de Thomas Di Franco, ou le sublime Dô-Kamissa, de Tino H. Charroux, j’aurai aimé un roman, un développement profond, plein de douceur et de cruauté pour le premier, empli de révolte et de justice uchronique pour l’autre.
Mais j’avoue que mon cœur de cinéphile a eu un énorme coup de cœur pour la nouvelle de Weggen, L’Astre de la cité en larmes, qui clôt cette anthologie de très, très haute tenue ; quelque part entre Dark City et les films noirs des années quarante, quand deux âmes aussi dissemblables que possible unissent leurs solitudes. Une magnifique réussite.

Si cette anthologie vous intéresse, et j’espère vraiment vous avoir donner goût à y aller, elle fait partie des préventes d’été de YBY sur ulule !!!!

Auteur :

Autrice, relectrice, bêta-lectrice et créatrice d'ateliers d'écriture. Je travaille essentiellement sur l'écriture par rapport à la représentation des genres et l'inclusivité.

Un commentaire sur « SP – Musique – Collectif »

  1. Je dois la lire ce mois ci, ce que tu en dis me motive encore plus ! J’ai déjà lu la hyène, la sorcière et le garde manger qui était très chouette aussi. Une belle découverte avec cette ME.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s