Publié dans Non classé

FdL : La Gentrification des esprits – Sarah Schulman

La Gentrification des Esprits de Sarah Shulman

Titre : La Gentrification des Esprits – Témoin d’un imaginaire perdu
Autrice : Sarah Schulman
Date : 2018
Editeur : Editions B42

Résumé
La Gentrification des esprits est un retour captivant sur la crise du sida et l’activisme d’ACT UP dans le New York des années 1980 et 1990. Sarah Schulman, elle-même new-yorkaise et militante de la cause LGBT, se souvient de la disparition du centre-ville, pratiquement du jour au lendemain, de la culture rebelle queer, des loyers à bas coût et du prolifique mouvement artistique qui se développait au coeur de Manhattan, remplacés par des porte-parole gays conservateurs, ainsi que par le consumérisme de masse. Elle décrit avec précision et engagement le « remplacement d’une communauté par une autre » et le processus de gentrification qui toucha ces quartiers concomitamment à la crise du sida. Sarah Schulman fait revivre pour nous le Lower East Side qu’elle a connu. Elle ravive autant le souvenir de ses ami•e•s de l’avant-garde queer que celui de l’ombre inquiétante des premières années de la crise du sida, telles que vécues par une militante. Les souvenirs personnels s’entremêlent à une analyse percutante des deux phénomènes, et du poids invisible qu’ils font aujourd’hui peser sur la société américaine. L’auteure rend compte de son expérience en tant que témoin de la « perte de l’imagination » de toute une génération, et des conséquences entraînées par cette perte.

Mon avis
Comment construire une identité, une culture, un engagement politique, quand toute une génération d’artistes a disparu, balayée du monde par le SIDA et l’irresponsabilité criminelle des Etats ? Comment construire une identité, une culture, un engagement politique, quand cette disparition a accéléré la gentrification des espaces, détruisant des communautés, rendant inaccessible les espaces à de nouvelles générations ?
Comment de cette disparition la conformité (mariage, carrière professionnelle, parentalité) est devenue un but rassurant, qui efface d’autant plus toute revendication et invention artistique et politique ?
Comment cette conformité fonde un nouveau classisme, le dédain, le racisme, l’invisibilisation totale des minorités de tout espace, notamment artistique et littéraire ? Invisibilisation dans les soutiens médiatiques, les prix, les maisons d’éditions, les classes d’écriture créative, l’éducation, le statut social, une vie sans survie.
Sarah Schulman, en deux parties « Comprendre le passé » et « Les conséquences de la perte » analyse, dans une narration très accessible, les ramifications et conséquences tues de l’épidémie du SIDA aux Etats-Unis, et notamment à New-York. Elle y raconte Act-UP, la censure canadienne, l’accès à l’université des minorités, l’aveuglement des oppresseurs qui pensent toujours et encore que « l’égalité est là » et « tout le monde a les mêmes chances »
Cet ouvrage peut être rapproché de la situation artistique en France et des colères haïes par les dominants et le monde artistique des mouvements queer. Il est pour moi indispensable pour les auteurices et artistes queer, mais aussi pour toutes les personnes cis (et blanches) qui naviguent dans les milieux artistiques et littéraires.
Par deux fois (au moins) la communauté LGBTQI+ a été effacée de l’Histoire. D’abord par les autodafés nazis en 1933, qui ont détruits toutes les archives de l’Institut de sexologie de Berlin fondé par Magnus Hirschfeld. Puis par l’épidémie de SIDA.
Chaque effacement permet aux classes dominantes cis hétéro de déclarer le mouvement LGBT comme « jeune », « nouveau », « débarqué depuis deux ans », sans histoire, et donc sans légitimité.
Il tient à nous de répliquer.

Auteur :

Autrice, relectrice, bêta-lectrice et créatrice d'ateliers d'écriture. Je travaille essentiellement sur l'écriture par rapport à la représentation des genres et l'inclusivité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s