Publié dans écriture

Les Monstres Rêvent Aussi : Le Bal des Méduses

111689296-176-k662467

Premier texte du sommaire du recueil Les Monstres Rêvent Aussi, le Bal des Méduses !

Ce texte de science-fiction est né d’une collaboration entre les anthologistes et le forum Cocyclics dont j’étais à ce moment-là membre. Sur le thème du space-opera, chaque membre qui le voulait présentait un texte, comme pour un appel à texte normal.
À la fin, sur les huit auteurices présents au sommaire, quatre étaient issus du forum, dont moi 🙂

L’anthologie est sortie pour le Salon de Montreuil 2012, aux éditions Griffe d’Encre. Elle a été dirigée par Jeanne A. Debats et Jean-Claude Dunyach.
La fiche complète de l’anthologie se trouve ici.

Les retours sur le Bal des Méduses ont été très enthousiastes (et ce n’est pas de la fausse modestie).

Le pitch est très simple : « Il voguait dans des espaces sans fin, essayant de ne pas se faire toucher par ces étranges êtres. »

Aujourd’hui la maison d’édition a malheureusement du fermer ses portes.
La nouvelle se retrouvant libre, j’ai choisi de la mettre en lecture libre sur mon compte Wattpad, et de lui offrir une seconde vie de papier (et epub) avec Les Monstres Rêvent Aussi.

Lire sur wattpad : ici.

Couverture originale

griffedencre31-2012

 

 

Publié dans écriture, général, Méthodologie

Les conseils durent 10 minutes

blog conseils

En ce moment, plein de copines font des articles assez chouettes sur l’écriture, des conseils, des listes de trucs qui fonctionnent (pour elles), des idées reçues, etc. Je trouve ça super cool.
Mais laissez-moi d’abord vous parler de Marie Kondo.
Le monde a découvert sa méthode de rangement grâce à Netflix (engagement minimal, mise en spectacle agréable), mais elle est aussi l’autrice d’un livre qu’on pourrait dire de Développement personnel (engagement maximal, genre manuel de trucs à faire)
Moi j’ai un problème de ménage. Je ne suis pas bordélique, mais je n’ai jamais l’énergie pour ranger. Même si on me dit de faire « une fois beaucoup puis un peu tous les jours »
Un programme télé ne me poussera pas à suivre une méthode, même bonne (engagement minimal) et je n’arrive pas à lire les livres de non-fiction, encore moins des livres de développement perso qui me culpabilisent plus qu’autre chose (engagement bien trop important)
Or, la méthode de Marie Kondo est sortie en… manga ! Beaucoup plus court que le livre, plus pratique que la série télé, rigolo, pour moi c’était parfait.
Est-ce que j’applique la technique Marie Kondo depuis ?
Non. Mon attention dure toujours entre cinq minutes et une heure, rarement plus. Et je hais le ménage.
Mais pendant un temps, cette méthode, sous cette forme-là, a fonctionné.
Et je ne lui demandais rien de plus.

Des méthodes, sous des formes diverses, à utiliser pour toujours ou pour très peu de temps.

Quand on est malade de dépression et/ou de troubles de l’attention, on peut développer une immense culpabilité à ne pas trouver SA méthode d’écriture.
Même quand on écrit depuis près de vingt ans.
Même quand on limite sa méthode au minimum.

Par exemple écrire et lire tous les jours.

Je suis incapable de faire ça.

L’adage « plus on écrit, plus on lit » ou « il faut lire pour écrire » : c’est faux.
En tout cas, dans mon cas, ça ne fonctionne pas comme ça.

Cela fait plus d’un mois que je n’ai pas ouvert un livre, et pourtant cela fait cinq jours que j’arrive de nouveau à écrire. Et… tant pis ! Oui j’ai des difficultés à trouver mes mots mais ils arrivent quand même !

Je sais que certaines personnes ont besoin d’une grille stricte pour venir à bout de leurs troubles.
Pas moi.
Mais j’ai appris dans la douleur que, chez moi, un conseil durait une semaine, un bullet journal, deux jours, une envie d’écrire, un mois maximum, des idées, quelques minutes. Je m’adapte après des années à essayer de dompter cette insupportable va-et-vient entre tout et rien.
Parce que je sais aussi que quand ça arrive, je fonce et que là les conseils seront HYPER efficaces. Que je peux écrire énormément en très peu de temps, lire très vite, construire tout autant. Et tant pis si ça retombe aussi vite. Ce n’est pas grave. Ça reviendra. Et j’ai le temps.

Avant j’essayais de compenser : trouver un appel à texte quand je bloquai sur un texte, trouver un nouveau roman à écrire en attendant la réponse d’un éditeur, bricoler quand je n’arrive pas à lire, m’investir dans l’associatif pour avoir quelque chose à faire quand l’écriture n’est pas là et que ne RIEN faire est insupportable.
Table rase. Non. C’est culpabilisant, et ça mine la santé.
Aujourd’hui j’écris quand je peux, je lis quand je peux, et quand il n’y a rien à faire… je ne fais rien. Je trouve que c’est une grande victoire à ma mesure.
Si je suis en Salon et que la foule commence à m’étouffer ? Je pars, et tant pis si je « rate » des trucs.
Il y a un appel à texte super cool ou une nouvelle maison d’édition qui a l’air vraiment chouette ? Si l’effort est trop important pour ma santé, non, on laisse tomber.

C’est pas grave.

Rien n’est grave.

L’écriture est quelque chose de bien trop important pour être « grave ».

 


 

Silène Edgar : Au gré de mes Humeurs.
Agnès Marot : Les Mots d’Aelys.
Nadia Coste : Blog. Bêtises. Bouquins.

 

Publié dans écriture

Les Monstres Rêvent Aussi

Qu’est-ce qui distingue l’enfant de l’adulte ? couverture blog recueilConnaissez-vous la différence entre quelqu’un dans la norme et quelqu’un qui n’y est pas vraiment ?
Les monstres sont-ils si distincts de nous ?

Dans Les Monstres Rêvent Aussi, je présenterai sept nouvelles de mon cru, dont trois ont déjà pu paraître dans des anthologies diverses.
Chacune de ces nouvelles est ou sera déjà lisible sur mon compte Wattpad.
Le recueil sortira, complet, en version numérique à prix libre, et en version papier payante.

Vous pourrez trouver tous les détails sur la page du site : ici.

Pour les mises à jour, une page facebook a été créée, n’hésitez pas à la visiter et à la suivre : ici.

Pendant le mois de janvier, je vous présenterai les nouvelles déjà publiées, puis, une fois par mois (février, mars, avril et mai), les nouvelles inédites.

Le recueil sortira juste avant ou juste après mon voyage à New-York en juin/juillet.

A très bientôt ! 🙂

Publié dans écriture

2019 : Corrections et Recueil

étiquette instagram

Sur les quatre projets 2019 (dont un continuera sans doute aussi en 2020) il y en a deux qui poursuivent le mouvement commencé avec Gretel, soit l’auto-publication. Même si après réflexion et suivant l’expérience de Gretel, les formats en ligne (en epub et sur Wattpad) seront très certainement en lecture libre, donc gratuits. Seuls les exemplaires papier seront payants.
Mais avant de parler de cela, parlons des deux projets, dont l’un va peut-être rappeler des souvenirs à certain·e·s 🙂

couverture blog creep

Creep Show.

Il s’agit d’un roman court d’horreur, sur un thème que j’adore : la maison hantée (et pas en T)
Le texte avait bénéficié d’une bêta-lecture complète sur Cocyclics, mais n’avait pas su attirer les éditeurices. Tant pis pour ielles…
Nous suivons dans ce texte le club cinéma d’une fac qui se retrouve, pour le week-end, dans une maison picarde loin de tout. Tensions, burn-out, ruptures, ce serait bien de laisser les déboires de la vie réelle derrière soi pour profiter de deux jours de détente.
Sauf que non…
Les étapes à passer avant la publication en ligne de Creep Show et son passage en papier : Relecture, Nouvelle Correction, et voilà !
Je vise une sortie pour Halloween.

 

couverture blog recueilLes Monstres Rêvent Aussi.

J’ai eu la chance d’être publiée dans plusieurs maisons d’édition, qui, malheureusement, ont fermé les unes après les autres. Me reste plusieurs nouvelles (déjà lisibles sur mon compte Wattpad)
Je rêve d’un joli recueil pour ces textes, voisins de quelques inédits (trois ou quatre nouveaux textes)
Pour ce projet j’hésite entre une édition simple en papier (format epub gratuit comme pour Creep Show) et une édition plus complexe avec une illustration originale par texte (ce qui nécessitera un budget important)
J’y réfléchis encore.
Nouvelles qui feront partie du recueil : Verre Brisé, Le Bal des Méduses, Les Reines de l’Évasion.

Je suis très heureuse d’avoir programmé ces deux projets : moins longs que l’écriture d’un roman entier (la moitié du travail est déjà faite, ou au moins le tiers), ils me permettront d’avoir une production « entière et finie » en 2019. Et ça fait toujours du bien 🙂

Alors, qu’en pensez-vous ?

Publié dans Méthodologie

Méthodologie : 30 Conseils de Nadia Coste

conseil 9

Je pourrais commencer par : si vous ne connaissez pas Nadia Coste, jetez-vous sur ses livres !

Nadia est une autrice dont j

’ai eu la chance de lire deux manuscrits, et dont j’apprécie beaucoup les romans pour la jeunesse (avec un faible pour les romans courts)

Depuis le début de l’année 2019, elle offre des conseils pour les écrivains et écrivaines : un conseil par jour pendant 30 jours, sur des thèmes très variés qui concernent soit directement l’écriture, soit sur ce qui l’entoure, notamment les outils d’écriture ou les rituels.

Ce qui est vraiment chouette avec ces petits articles, c’est leur simplicité.

Si vous êtes auteurice débutant·e, vous y avez une introduction claire et rapide sur l’écriture.

Si vous êtes auteurice plus expérimenté·e, c’est parfait pour se remettre dans le bain (ce dont j’avais personnellement bien besoin)

Le tout est dans la simplicité !

Je mets ces suites d’article au même plan que les déclencheurs de Lionel Davoust (parfait quand on ne sait pas quoi écrire du tout) et le défi sablier de Samantha Bailly (juste excellent pour programmer sa semaine d’écriture sans vraiment le faire)